Le bitcoin perd l’intérêt des marchés et gagne celui des régulateurs

Le bitcoin perd l’intérêt des marchés et gagne celui des régulateurs | Joseph SOTINEL, Kevin TRUBLET | Marchés

Le bitcoin perd l’intérêt des marchés et gagne celui des régulateurs | Joseph SOTINEL, Kevin TRUBLET | Marchés

Entre un intérêt amenuisé des particuliers et des régulateurs plus sévères avec les cryptomonnaies, le marché du bitcoin traverse une période houleuse, même si certains acteurs du secteur croient encore dans l’avenir de la première cryptomonnaie.

Après une fièvre d’achat fin 2017 et une chute spectaculaire au début de l’année, le cours du bitcoin, toujours morose, a de nouveau reculé ces dernières semaines.

« La baisse des prix est une correction saine, après la folie de fin 2017 », a affirmé à l’AFP Kyle Samani, créateur en octobre dernier d’un fonds dédié aux cryptomonnaies, Multicoin Capital, qui gère 50 millions de dollars pour des investisseurs privés.

Mais s’il assure que la première cryptomonnaie devrait profiter de l’intérêt global pour le secteur, son fonds ne parie pas sur une hausse des prix du bitcoin, à l’instar d’autres acteurs qui privilégient d’autres cryptomonnaies aux performances plus impressionnantes ou aux technologies plus innovantes.

Lire l’article en entier : www.lapresse.ca/affaires/marches/201803/30/01-5159302-le-bitcoin-perd-linteret-des-marches-et-gagne-celui-des-regulateurs.php

Jack Dorsey pense que le bitcoin s’imposera comme monnaie unique mondiale

Jack Dorsey pense que le bitcoin s’imposera comme monnaie unique mondiale

Jack Dorsey pense que le bitcoin s’imposera comme monnaie unique mondiale

Dans une interview au Times de Londres, le DG et co-fondateur de Twitter, qui dirige également Square — une startup qui fournit aux commerçants des terminaux de paiement connectés à un smartphone ou une tablette — va jusqu’à dire que la principale crypto-monnaie s’imposera comme devise universelle à l’échelle mondiale.

« Le monde va finir par avoir une seule monnaie, internet n’aura qu’une seule monnaie. Je pense personnellement que ce sera le bitcoin ». Jack Dorsey est convaincu que cela se produira « probablement en 10 ans, mais cela pourrait aller plus vite ».

Lire l’article au complet : www.capital.fr/entreprises-marches/jack-dorsey-pense-que-le-bitcoin-simposera-comme-monnaie-unique-et-cela-pourrait-prendre-moins-de-10-ans-1279181

Google fait chuter le cours du bitcoin

Google fait chuter le cours du bitcoin

Google fait chuter le cours du bitcoin

L’intention de Google d’interdire, à l’instar de Facebook, la publicité des cryptomonnaies a fortement fait baisser les cours du bitcoin et de ses analogues moins populaires.

Le bitcoin a perdu 7% de sa valeur en 27 heures après l’annonce des nouvelles concernant la prochaine interdiction de la publicité des cryptomonnaies sur Google, indique le Cointelegraph.

À 11h20 GMT le 18 mars, le bitcoin valait 7.500 dollars, contre près de 8.000 dollars le 17 mars au soir.

Lire l’article en entier : fr.sputniknews.com/economie/201803181035555053-bitcoin-cours-google/

Les 3 raisons qui expliquent l’effondrement du bitcoin

Les 3 raisons qui expliquent l’effondrement du bitcoin

Les 3 raisons qui expliquent l’effondrement du bitcoin

Fin de semaine sanglante sur les cryptos. Le bitcoin s’effondre de 7% vendredi soir et enregistre une baisse de 19% sur les sept derniers jours. Ce n’est pas vraiment mieux du côté des autres cryptomonnaies, l’ether chute dans des ordres comparables (-4% et 19%). Ripple, bitcoin cash ou encore litecoin tirent également la langue, emportés par la dégringolade du bitcoin. Ce phénomène est devenu une habitude : quand le roi des cryptomonnaies attrape un rhume, l’ensemble du secteur éternue.

L’histoire du bitcoin a montré qu’il n’y avait pas forcément besoin d’actualité pour faire plonger les cours. C’est dû, en partie, à la sensibilité de certains investisseurs tentés de vendre leurs crypto-actifs à la moindre chute à deux chiffres (et c’est très courant !). Or, ces derniers jours ont été marqués par des nouvelles majeures qui sont de nature à effrayer les marchés. Nous en décelons principalement trois.

Lire  l’article en entier : www.capital.fr/entreprises-marches/les-3-raisons-qui-expliquent-leffondrement-du-bitcoin-1276553

Bitfarms investit 250 M$ à Sherbrooke

Bitfarms investit 250 M$ à Sherbrooke

Bitfarms investit 250 M$ à Sherbrooke

Bitfarms, géant québécois du bitcoin et entreprise technologique utilisant la chaîne de blocs, investit massivement à Sherbrooke en injectant 250 M$. En s’installant dans le parc industriel régional, elle créera 250 emplois.

L’entreprise a acquis deux bâtiments du parc industriel et pourrait en acheter ou en construire un troisième. Elle embauchera 50 personnes dans les premiers mois et ajoutera des employés au fil du temps. Elle amorcera ses travaux en avril pour une ouverture en juin.

Lire l’article en entier : www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/bitfarms-investit-250-m-a-sherbrooke-d1ccb364b13092ce141fadfa9c0242bb

La monnaie officielle des Iles Marshall sera une crypto-monnaie

La monnaie officielle des Iles Marshall sera une crypto-monnaie

La monnaie officielle des Iles Marshall sera une crypto-monnaie

Ce pays qui regroupe plus de 1.200 îles de l’océan Pacifique a adopté mercredi une loi déclarant l’officialité de sa monnaie numérique, appelée Sovereign (SOV), pour remplacer rapidement le dollar américain, utilisé jusqu’alors.

La République des Îles Marshall, un pays insulaire situé au centre de l’océan Pacifique central, devrait devenir la première nation souveraine à émettre un crypto-monnaie en guise de monnaie légale et officielle relève l’International Business Times.

Lire l’article en entier : www.zdnet.fr/actualites/la-monnaie-officielle-des-iles-marshall-sera-une-crypto-monnaie-39864858.htm

Le Monero en passe de supplanter le Bitcoin …

Le Monero en passe de supplanter le Bitcoin comme cryptomonnaie préférée des criminels

Le Monero en passe de supplanter le Bitcoin comme cryptomonnaie préférée des criminels

Le Monero utilise des algorithmes de brouillage poussés qui masquent l’origine, le montant et la destination des transactions. Idéal pour les criminels souhaitant acquérir des biens et des services illicites sur le Dark & Deep Web. Dommage collatéral, le « minage » illégal de cryptomonnaies, qu’il faut combattre car ce sont toujours les particuliers et les entreprises qui paient la note (d’électricité notamment). Par Leroy Terrelonge, directeur Intelligence et Opérations de Flashpoint.

S’il semble un peu sévère de l’étiqueter comme la devise du crime, le Bitcoin est indéniablement prisé des malfaiteurs. Ceux-ci l’apprécient pour sa nature décentralisée et l’anonymat qu’il autorise. La crypto-monnaie simplifie leurs dépenses, et le potentiel d’extorsion – par le biais de ransomwares et d’attaques visant des échanges non sécurisés – augmente de façon exponentielle à mesure que les devises numériques se popularisent.

Lire l’article en entier : www.latribune.fr/opinions/tribunes/le-monero-en-passe-de-supplanter-le-bitcoin-comme-cryptomonnaie-preferee-des-criminels-770311.html